Les Arsenaux de la Marine – Du XVIe siècle à nos jours

Je signale la publication des actes du colloque international Les Arsenaux de la Marine qui s’était tenu à Bordeaux en octobre 2016.

« […] Si les historiens se sont de longue date intéressés à ces établissements, il faut aujourd’hui dépasser l’éclatement monographique pour croiser les exemples français et les confronter à leurs homologues européens. Le présent ouvrage rassemble plus d’une trentaine de contributions de chercheurs français et étrangers (Italie, Espagne, Angleterre, Pays-Bas, États-Unis, Canada) pour une étude transversale de l’histoire des arsenaux, à partir de quatre thématiques : le positionnement singulier des arsenaux, entre état et société ; les enjeux techniques et logistiques ; les arsenaux entre guerre et paix ; les vocations plurielles de l’arsenal. »

Les Arsenaux de la Marine : Du XVIe siècle à nos jours, sous la direction de Caroline Le Mao, Presses universitaires de La Sorbonne, 600 pages. Parution prévue le 29 avril 2021.

A bord des sous-marins

Rencontre avec Jean-Yves Delitte, peintre officiel de la marine, co-auteur avec Jean-Benoit Héron du livre A bord des sous-marins, à paraitre aux éditions Glénat le 21 avril. Ce nouvel ouvrage fait suite au très réussi A bord des frégates paru en juin 2020.

Après A bord des frégates, voilà A bord des sous-marins ! Pourquoi ce choix ?

Jean-Yves Delitte : Quand Jean-Benoît Héron et moi-même avons décidé de mélanger nos pinceaux et nos plûmes pour créer cette collection, il nous a fallu décider les différents sujets abordés. Ils sont innombrables mais après les frégates, le sous-marin s’imposait naturellement comme prioritaire. Qui enfant n’a pas imaginé des aventures à bord d’un sous-marin ? On se souvient aussi de nos lectures, Jules Verne évidemment ! Et puis, le sous-marin avec ses mystères a toujours suscité bien des questions. La collection se veut populaire, grand public. On veut émerveiller tout en offrant des ouvrages didactiques.

Lire la suite

La marine de Louis XV et Louis XVI – Une marine incomprise

Nouvel ouvrage à paraitre cette année : La marine de Louis XV et Louis XVI – Une Marine incomprise par Patrick Villiers aux éditions Fayard.

Présentation éditeur : « Actrice centrale de la croissance du royaume autant que des enjeux géopolitiques qui s’écrivent au XVIIIe siècle à l’échelle du monde, la marine est au cœur de cette synthèse unique réalisée par le grand spécialiste du sujet en France. »

Sovereign of the Seas (1637)

Je signale la parution en mars 2020 d’une monographie (en anglais) du Sovereign of the Seas (1637) par John McKay.

L’histoire de ce vaisseau trois-ponts – le premier du genre – est intéressante. Sa construction fut ordonnée en 1634 par le roi Charles Ier d’Angleterre, qui demanda à l’architecte naval Peter Pett de construire le plus grand navire de tous les temps.

Lire la suite

La marine de Louis XVI par Patrick Villiers

Je signale la réédition récente de l’ouvrage La marine de Louis XVI par Patrick Villiers aux éditions Ancre.

L’ouvrage de 480 pages porte essentiellement sur l’histoire de la marine française, son organisation et son matériel naval à l’époque de la guerre d’Indépendance américaine, durant laquelle elle se distingua tout particulièrement.

Lien vers le site des éditions Ancre.

Histoire navale de la 2nde Guerre mondiale

Je signale la parution récente aux Éditions Perrin de la version traduite en français du monumental World War Two at Sea: A Global History par l’Américain Craig L. Symonds, initialement publié en 2018.

L’auteur écrit en avant-propos : « Les historiens navals Stephen Roskill et Samuel Eliot Morison ont surtout mis l’accent sur la place qu’ont occupée la Royal Navy et la marine des États-Unis. D’autres auteurs ont examiné le rôle des diverses marines sur tel théâtre d’opérations ou au cours de telle bataille, tout particulièrement en Méditerranée et dans le Pacifique. Pourtant, aucun de ces livres n’évalue l’impact des forces maritimes et l’ensemble des nations belligérantes sur le cours du conflit dans sa globalité, et même sur son issue. C’est pourtant ce qui permet de mettre en lumière à quel point les évènements maritimes ont tracé et orienté en profondeur le cours de cette guerre.

C’est justement l’ambition de cet ouvrage, qui n’est pas dénuée d’écueils. L’histoire de la conflagration planétaire en mer entre 1939 et 1945 forme une trame tentaculaire, ponctuée d’épisodes divers, en évolution constante, où s’affrontent des intérêts nationaux divergents, des technologies émergentes et des personnalités monumentales. Exposer l’ensemble en un seul fil narratif constitue une entreprise de taille, et cependant chercher à raconter cette histoire autrement risquerait de nous égarer. […] »

Un ouvrage remarquable dont je conseille la lecture.

La puissance navale française face au choléra en Méditerranée (1831-1856)

Je signale la parution le 20 août prochain d’un ouvrage au sujet fort intéressant : Un choc de circulation – La puissance navale française face au choléra en Méditerranée (1831-1856), par Benoit Pouget aux Presses Universitaires de Rennes.

« Le choléra, « épreuve cruciale et révélatrice […] pour apprécier la valeur intellectuelle et le courage des officiers de santé de la Marine », selon l’expression de Jacques Léonard, met au défi la Marine française dans son ensemble. Le choléra est une épreuve qui interroge l’instrument naval français et ses actions au-delà des seules problématiques de l’hygiène navale ou de la contribution des navigations à la diffusion de l’épidémie. Il est à la fois une épreuve de terrain, locale, collective comme individuelle, et un enjeu de relations internationales. En proposant une étude sur la confrontation entre la puissance navale française en Méditerranée et la circulation du choléra entre 1831 et 1856, il s’agit de comprendre, essentiellement à travers un regard naval, comment, au-delà du péril majeur que ces épidémies successives constituent pour la santé publique en France et en Méditerranée, elles en viennent à représenter une formidable opportunité offerte à la France de s’affirmer comme une puissance sanitaire de premier plan, alors que se préparent deux premières conférences sanitaires internationales de Paris (1851 et 1859). »

Revue historique des armées n°296 : la bataille de Velez-Malaga (1704)

Le dernier numéro (n°296, décembre 2019) de la Revue historique des armées est consacré à la bataille de Vélez-Málaga (24 août 1704) et à la guerre sur mer à l’époque de Louis XIV.

La bataille de Vélez-Málaga est l’une des plus formidables batailles navales de l’Histoire. 93 navires français, 3522 canons et 24275 hommes y affrontèrent 65 navires anglo-néerlandais, 3614 canons et 22453 hommes.

Vous pouvez vous procurer ce numéro via le Service Historique de la Défense.

Lire la suite