Apprendre les grandes dates de la Révolution avec la flotte française !

« Le Napoléon ci-devant 24 Février » par Auguste Frémy (1816-1885)

Le Napoléon (1850), premier vaisseau de ligne à être doté d’une hélice, fut conçu par le célèbre ingénieur Dupuy de Lôme et mis en chantier à Toulon sous la Monarchie de Juillet. Il fut initialement nommé le Prince de Joinville avant d’être renommé le Vingt-Quatre Février au début de la Deuxième République en 1848, puis le Napoléon quelques jours après son lancement le 16 mai 1850.

Le nom Vingt-Quatre Février peut surprendre. Il fait en fait référence à la journée du 24 février 1848, durant laquelle le roi Louis-Philippe abdiqua et la Deuxième République fut proclamée.

La marine nouvellement républicaine s’inspirait là d’une tradition remontant à la Première République, durant laquelle plusieurs vaisseaux de ligne français furent nommés d’après des dates importantes et symboliques de la Révolution :

Le Quatorze Juillet, référence à la prise de la Bastille le 14 juillet 1789 et à la fête de la Fédération le 14 juillet 1790 – Vaisseau de 74 canons lancé à Lorient le 1er février 1795, il fut accidentellement incendié pendant son armement dans la nuit du 29 au 30 avril 1798. Une semaine après, le 74 canons le Magnanime en construction à Brest fut renommé le Quatorze Juillet, nom qu’il gardera jusqu’en 1802, année durant laquelle il fut renommé le Vétéran.

Le Dix Août, référence à la prise des Tuileries le 10 août 1792 – Vaisseau de 74 canons lancé à Lorient le 2 mai 1795. Il fut renommé le Cassard quelques semaines plus tard puis renommé le Dix Août à nouveau le 24 février 1798. Il fut une nouvelle fois renommé le Brave le 4 février 1803.

Le Trente-et-un Mai, référence à l’insurrection des Sans-culottes parisiens contre les Girondins le 31 mai 1793 – Vaisseau de 74 canons le Mont Blanc lancé à Rochefort le 13 août 1791, renommé le Trente-et-un Mai le 7 avril 1794, puis le Républicain le 18 avril 1795, puis à nouveau le Mont Blanc le 4 janvier 1796. Ce vaisseau fut capturé par les Britanniques lors de la bataille de Trafalgar en 1805.

Le Neuf Thermidor, référence à la chute de Robespierre le 27 juillet 1794 – Vaisseau de 80 canons l’Auguste lancé le 18 septembre 1778, renommé le Jacobin en mars 1793 puis le Neuf Thermidor en décembre 1794, il fit naufrage un mois plus tard au large de Brest.

Le Dix-huit Fructidor, référence au coup d’État du 18 fructidor an V (4 septembre 1797) et à la prise du pouvoir par le Directoire – Vaisseau de 80 canons lancé à Rochefort en1799, il fut renommé le Foudroyant en 1800, peu après la chute du régime.

Le vaisseau de 74 canons le Dix Août, par Antoine Roux (1765-1835)

L’habitude de nommer ainsi les vaisseaux s’évanouit sous le pouvoir napoléonien. Aucun bâtiment ne fut nommé le Dix-Huit Brumaire ou le Deux Décembre, et les navires précédemment cités – le Quatorze Juillet, le Trente-et-Un Mai et le Dix-Huit Fructidor – furent renommés à l’époque du Consulat. Hormis le Vingt-Quatre Février en 1848, il n’exista pas à ma connaissance d’autre exemple de bâtiment important* ayant été nommé d’après une date symbolique, ni sous la Deuxième République ni sous les suivantes.

*Plusieurs bâtiments de moindre importance ont toutefois reçut de tels noms, par exemple un aviso nommé en 1863 le Dix Décembre, référence à la date de l’élection de Louis-Napoléon Bonaparte à la présidence de la République en 1848.

Sources :
– Le Conte, Pierre. Répertoire des navires de guerre français
– Roche, Jean-Michel. Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française de Colbert à nos jours

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s