Suffren : « Suffrène » ou « Suffrin » ?

La mise à l’eau très prochaine, durant l’été 2019, à Cherbourg, du premier sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) de nouvelle génération issu du programme Barracuda, nommé le Suffren, est l’occasion de rappeler que le nom du fameux vice-amiral français, qui s’est notamment distingué dans l’océan Indien de 1781 à 1784, durant la guerre d’Indépendance américaine, se prononce « Suffrin » et non « Suffrène ».

Dans sa remarquable biographie du bailli de Suffren, l’amiral Rémi Monaque écrit ainsi :

« J’aimerais beaucoup que mes lecteurs adoptent la prononciation correcte du patronyme « Suffren ». Les Parisiens, notamment ceux des VIIe et XVe arrondissements, arpentent l’avenue de « Suffrène ». Dans la marine nationale, royale disent encore certains, forts de la tradition et de la continuité, on prononce et l’on a toujours prononcé « Suffrin ». Lorsque le jeune Pierre-André se présente à la compagnie des gardes de la marine de Brest, le secrétaire l’inscrit sur les listes en utilisant l’orthographe « Suffrin », fautive mais révélatrice de la prononciation correcte. Quant à l’intéressé lui-même, il ne fait aucun doute, qu’en bon provençal, il prononçait son nom « Suffreing » (approximation grossière que les gens du Midi traduiront par les sons exacts). Bien entendu, cette dernière prononciation est tout à fait licite pour ceux qui sont capables de la reproduire correctement, mais, de grâce, que tous les autres bannissent « Suffrène » au profit de « Suffrin ». »

11 réflexions sur “Suffren : « Suffrène » ou « Suffrin » ?

  1. Merci pour cette précision apportée quant à la prononciation du patronyme SUFFREN. Nous n’étions pas d’accord entre nous…
    Xavier GUYOT, du Loiret

  2. Quand ce jour 12 juillet 2019, j’ai entendu que SUFFREN était prononcé SUFFRIN, çà m’a fait mal aux oreilles.
    J’ai 62 ans.
    Et du Nord, pays de jean BART ( prononcez BAR, pas BARTE).

    J’ai toujours entendu prononcé SUFFRÉNE.

    Je crois que dire SUFFRIN c’est pour se donner un genre.
    Arrêtons donc de tout modifier, parce que l’on ne connaît pas. Laissons les choses telles qu’elles ont toujours été.

    Monsieur le Bailli de SUFFREN (SUFFRÉNE), dormez en paix (et non pas en PÉXE).

  3. en Bretagne de nombreux mots se terminent en ( en)
    gueguen rosporden queven etc.Je suis morbihannaise,mon mari est du 93.Depuis 52 ans il me dit:on dit comment , in ou ène et je réponds inlassablement comme tu veux.. .Y-a-t-il une règle?

  4. J’ai toujours entendu mes profs d’Histoire parlé du Bailli de Suffren prononcé sufrène. Pourquoi nous balancer du Sufrin à tour de bras parce qu’un amiral tient à changer notre veille habitude qui, à mon sens l’emporte sur la soi-disant culture d’un amiral !

  5. Le bon sens millénaire de la France veut que l’on respecte l’histoire de notre Pays, et non cette nouvelle manie de vouloir tout changer, débutée récemment avec la féminisation de certains mots ou définitions. Depuis notre plus jeune âge on noua a appris que les deux lettres E et N se prononçaient EN ou ENE mais jamais IN car dans ce cas il faudrait obligatoirement la présence d’un « I » à l’intérieur du mot…. Dans certain mots certaines lettres sont « muettes » et non utilisées, et donc non prononcées, mais dans la majorité des cas on ne va pas inventer la présence de lettres n’existant pas, comme ce fameux « I » dans le nom de notre célèbre marin.
    Laissons cela à la langue anglaise où la succession de deux « E » se prononce « I » !….

  6. Pour PELUX, Ce n’est pas une règle, mais l’habitude fait que les communes terriennes se prononcent « in » Queven, rosporden. celles qui sont en contact avec la mer « enne »,Erdeven,Pont-Aven.Cela vaut ce que ça vaut. Cordialement.

  7. Si vous prenez un taxi à Paris en lui demandant de vous conduire avenue de  » sufrin  » , il est probable qu’il vous demande des précisions . Renouveler l ‘ expérience avec n’importe quel autre
    taxiteur , en prononçant sufrène , il vous demandera seulement :  »à quelle hauteur » ?

  8. J’ai été dans la « Royale » depuis presque un demi-siècle et la frégate Suffren c’est toujours prononcée Suffr(in).
    Les autres taisez-vous
    et hop !

  9. La psychologie humaine est vraiment déconcertante. Ça doit avoir quelque chose à voir avec la vexation d’apprendre qu’on s’est toujours planté, et la récurrente difficulté de se remettre en question.
    Ce n’est pas parce qu’une erreur ou un abus a de l’ancienneté dans les habitudes, que ça devient la vérité. Les arguments que je vois ici pour justifier de persister dans l’habitude de prononcer « suffrène » sont assez risibles pour que ceux qui les défendent arrivent à se dire, avec un peu d’humour : à quoi bon se rattraper à des branches cassées ?!
    Mais non. Rien à faire.
    Si le Monsieur se présentait lui-même en prononçant « suffrin » son propre nom, c’est que ça se prononce comme ça ! Ce n’est pas la mort de s’être planté toute sa vie, surtout dans une matière si légère. On pourrait s’attendre à ce que ce soit accueilli avec philosophie et humour, plutôt qu’avec entêtement.
    Si on peut s’obstiner sur un sujet si léger, qu’est-ce que ça doit être sur un sujet grave !

  10. La langue provençale, comme chacun sait, connaît mille variantes locales sous le grand vocable langue d’oc, tous occitans inclus… D’autre part, une coquille d’un employé qui a écrit Suffrin au lieu de Suffren ne prouve rien: les fôtes pullulent dans les registres anciens. Donc, on ne sait pas. Donc, s’il nous plaît de prononcer « Suffrenne », prononçons ainsi puisque cela nous rattache à notre vécu. Et si certains se font plaisir en croyant avoir l’air plus instruits parce qu’ils disent « Suffrin », qu’ils disent donc « Suffrin ». On saura ainsi qu’ils friment quelque peu. Et surtout, cela rappellera à tout le monde que notre langue était autrefois diverse, donc sans doute riche et ouverte. C’était une chance que l’excès de règles a prétendu étouffer. Dommage puisque une langue vivante est en perpétuelle évolution, c’est même à ça qu’on la reconnaît…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s