Prise du brick Alicrity par l’Abeille, le 26 mai 1811


Le 26 mai 1811, le brick français l’Abeille, commandée par l’enseigne de vaisseau de Mackau et allant de Corse à Livourne, aperçoit un navire qui ne répond pas aux signaux de reconnaissance. Il s’agit du brick anglais Alacrity, de force équivalente, et commandé par le capitaine Nesbit Palmer, qui se présente en route inverse, sous le vent. Au moment de le croiser, Mackau vire de bord vent arrière et lui envoie une bordée d’enfilade dans l’arrière, puis l’empêche d’exécuter une manœuvre analogue et répète cette manœuvre après trois quarts d’heure de combat meurtrier. L’Alacrity, désemparé, amène son pavillon.

Lire la suite