Histoire navale de la 2nde Guerre mondiale

Je signale la parution récente aux Éditions Perrin de la version traduite en français du monumental World War Two at Sea: A Global History par l’Américain Craig L. Symonds, initialement publié en 2018.

L’auteur écrit en avant-propos : « Les historiens navals Stephen Roskill et Samuel Eliot Morison ont surtout mis l’accent sur la place qu’ont occupée la Royal Navy et la marine des États-Unis. D’autres auteurs ont examiné le rôle des diverses marines sur tel théâtre d’opérations ou au cours de telle bataille, tout particulièrement en Méditerranée et dans le Pacifique. Pourtant, aucun de ces livres n’évalue l’impact des forces maritimes et l’ensemble des nations belligérantes sur le cours du conflit dans sa globalité, et même sur son issue. C’est pourtant ce qui permet de mettre en lumière à quel point les évènements maritimes ont tracé et orienté en profondeur le cours de cette guerre.

C’est justement l’ambition de cet ouvrage, qui n’est pas dénuée d’écueils. L’histoire de la conflagration planétaire en mer entre 1939 et 1945 forme une trame tentaculaire, ponctuée d’épisodes divers, en évolution constante, où s’affrontent des intérêts nationaux divergents, des technologies émergentes et des personnalités monumentales. Exposer l’ensemble en un seul fil narratif constitue une entreprise de taille, et cependant chercher à raconter cette histoire autrement risquerait de nous égarer. […] »

Un ouvrage remarquable dont je conseille la lecture.

Une réflexion sur “Histoire navale de la 2nde Guerre mondiale

  1. Bonjour Nicolas,
    Merci beaucoup pour cette indication.
    Alors étudiant en master, je me souviens avoir commandé via le service du Prêt entre bibliothèques de ma ville de l’époque les tomes de Roskill. Après être passé plusieurs heures dans un photocopieur j’avais épluché toutes ces, certes datées, mais fantastiques pages. Quelques années plus tard outre les Clay Blair et les très bonnes synthèses de Brézet j’ai acquis l’ouvrage de Sadkovich (en italien…). Mais, comme j’avais déjà étudié les auteurs italiens, j’ai laissé de côté ce dernier livre. Ne connaissant pas le travail de Symonds je vais en suggérer l’acquisition de suite aux bibliothèques de ma ville.
    Bon vent pour la suite de ce site qui ne connait plus beaucoup de temps de pause désormais 😉
    Jean-Baptiste

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s