L’Impérial (1803-1806)

La bataille de San Domingo (ou Santo Domingo), par Nicholas Pocock (1740-1821). Au premier plan, l’Impérial aux prises avec un vaisseau anglais…

Si l’on excepte le cas particulier du Commerce de Marseille, capturé par les Anglais à Toulon en 1793, deux vaisseaux de 118 canons sur les quinze construits furent perdus au combat. Le premier de ces vaisseaux est l’Orient, qui explosa durant la bataille d’Aboukir, le 1er août 1798. Le second, surement moins connu, est l’Impérial, incendié après la bataille de Santo Domingo, le 6 février 1806. C’est lui que nous évoquerons ici…

L’histoire de l’Impérial commence en pleine Révolution française, le 17 octobre 1793, date de sa mise en construction à Brest, sous la responsabilité de l’ingénieur Ozanne. Baptisé dans un premier temps le Peuple, il fut rapidement renommé le Vengeur, en hommage au 74 canons du même nom perdu durant le combat du 13 Prairial an III (1er juin 1794). L’article 3 de la Loi relative au vaisseau de ligne Le Vengeur, et aux braves républicains composant son équipage du 11 Messidor an II (21 juin 1794) disposait en effet : « Le vaisseau à trois ponts qui est en construction dans le bassin couvert de Brest, portera le nom du Vengeur. Le commissaire de la marine donnera les ordres les plus prompts pour accélérer la construction de ce vaisseau. »

Lire la suite

Napoléon, l’esclavage et les colonies

« Les ressemblances entre Napoléon et Hitler ne sont que trop criantes […] pourtant – et je le dis avec beaucoup de véhémence – les différences, les contrastes, ne sont pas moins évidents. L’histoire ne se répète pas. Entre remarquer un certain parallèle et établir une identité, la marge est grande […] On ressent presque le besoin de demander pardon à l’ombre de Napoléon d’avoir mentionné son nom et celui de l’autre dans une même phrase. »

Pieter Geyl, historien néerlandais, dans « Napoleon, for and against » (1947).

Il y a quelques jours, le blog Historicoblog(3) mettait en ligne un billet , dont je suis l’auteur, à propos de l’ouvrage Napoléon, l’esclavage et les colonies de Pierre Branda et Thierry Lentz, publié par les éditions Fayard en 2006. Je publie aujourd’hui cette fiche de lecture sur Trois-Ponts!

Lire la suite